Le numérique au service de la santé – Interview BFM Business

Découvrez l’interview #Décryptage consacrée au Groupe CEGI, disponible sur le site internet de BFM Business !

 

🎥 Stephane Pedrazzi a reçu Agnès AZOULAI, Directrice Générale de CEGI Santé et Julien Taïeb, Directeur Général du Groupe CEGI, afin d’échanger sur la transformation digitale du secteur de la santé et du médico-social.

 

Le Groupe CEGI, éditeur de logiciels est spécialiste d’ERP métiers dans le secteur de la santé. Il s’adresse plus particulièrement aux cliniques/hôpitaux privés/ESPICS dans différents champs d’activité (MCO, SSR, PSY), aux établissements médico-sociaux (principalement dans le secteur du handicap) et aux structures pour personnes âgées (EHPAD). Les 450 salariés du groupe CEGI répartis sur 10 sites en France, accompagnent leurs clients dans leurs projets digitaux. Agnès AZOULAI, directrice générale de CEGI Santé et Julien TAIEB, directeur général du Groupe CEGI, répondent à nos questions.

 

Ces dernières années, la digitalisation est devenue un enjeu majeur pour le secteur de la santé et du médico-social. Le gouvernement a d’ailleurs poussé cette transformation grâce à plusieurs programmes d’investissements. Quelle est la situation aujourd’hui ?

Effectivement, le numérique prend une place de plus en plus importante dans le fonctionnement des établissements de santé. Le programme HOP’EN « Hôpital numérique ouvert sur son environnement » a été mis en place en 2019 afin de soutenir l’évolution des systèmes d’informations hospitaliers. En août dernier, le gouvernement a présenté le Ségur du numérique en Santé. Un vaste programme chiffré à 2 milliards d’euros sur 5 ans (dont 600 millions pour le médico-social), destiné à soutenir et accompagner le développement accéléré du numérique dans les établissements de santé. La crise sanitaire a largement contribué à accélérer ces orientations.

 

Quels sont les avantages du numérique dans ces secteurs ?

Numériser ces systèmes permet d’améliorer le suivi du parcours de soins d’un patient/usager. Les outils collaboratifs poussés par le Ségur permettent de fluidifier les échanges d’informations entre les différents intervenants du parcours patient/usager. L’espace numérique de santé qui s’appuie sur le DMP et la MSS permet de réaliser cet échange de manière simple et sécurisée. Mais tout ceci ne peut se faire sans des logiciels ergonomiques et intelligents, c’est aussi notre challenge en tant qu’éditeur.

Nous l’avons vite compris, l’intégration des technologies issue des smartphones permet d’améliorer l’accessibilité. C’est notre ambition à CEGI : faire en sorte que les utilisateurs puissent se concentrer sur leur cœur de métier en leur mettant à disposition uniquement les usages, dont ils ont besoin dans leur quotidien.

 

Quelles solutions proposez-vous ?

Par sa position particulière sur le sanitaire et le médico-social, le Groupe CEGI a fait de cette synergie un atout majeur pour prendre de l’avance sur le numérique.

Nous nous y sommes très vite intéressés et l’avons intégré dans nos orientations technologiques. Un exemple très en vue : le Portail patient permet à l’utilisateur d’être acteur de son propre parcours. Ainsi, il peut renseigner online les informations nécessaires pour préparer son séjour. Le Portail permet de recueillir la signature des consentements de manière électronique dont l’établissement disposera au moment de l’admission. Il peut également y régler sa facture directement. C’est un gain de temps pour tout le monde et cela réduit en prime les contacts à l’entrée et à la sortie, ce qui est essentiel en période de crise sanitaire.

Le portail usager/famille proposé aux établissements médico-sociaux permet aux usagers d’avoir accès à leur projet personnalisé et à l’entourage (famille/tuteurs…) de suivre l’évolution de chaque personne accueillie.

Par ailleurs, sur des usages bien spécifiques, nous sommes également très ouverts à nouer des partenariats avec des start-ups qui viennent compléter notre offre sur des sujets plus pointus comme la néonatalité.

 

À qui s’adressent vos outils ?

Nous couvrons toute la chaîne depuis le personnel administratif essentiellement sédentaire jusqu’aux professionnels de santé (médecins, soignants…), nomades qui doivent être connectés en permanence. Nous leur mettons à disposition des outils parfaitement adaptés à leurs besoins tout en étant le plus proche possible de ceux qu’ils utilisent quotidiennement dans leur vie personnelle. Ils cherchent aussi à être aidés pour gagner en efficacité par des systèmes intégrant de l’Intelligence Artificielle. Par exemple, notre saisie des interventions permet au médecin d’être guidé en lui proposant directement celles qu’il pratique le plus en fonction de l’établissement où il intervient.

Nous proposons également à nos clients de nos clients un outil de pilotage transversal et ouvert qui permet d’exploiter et de croiser les données de manière automatisée facilitant ainsi la prise de décision.

 

Les données traitées sont très sensibles. Comment assurer leurs stockages et leur traitement en toute sécurité ?

Le Groupe CEGI dispose de son propre Data Center en France métropolitaine, certifié ISO 27001 et Hébergeur de Données de Santé. Cette décentralisation des données permet aux établissements de s’affranchir d’une gestion souvent lourde de leur système et surtout de faire face aux problématiques très actuelles liées à la sécurité et aux cyber attaques. En effet, il s’agit de données très sensibles dont les volumes sont souvent importants. Nous disposons d’un site central et d’un site de secours et avons une équipe dédiée à cette activité afin de répondre aux exigences très strictes liées à l’hébergement de données de santé qui fonctionne 7jrs/7, 24h/24.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO.

 

Découvrez l’interview en vidéo :

 

 

Interview BFM Business - Groupe CEGI

Pour toute question, tout projet, n’hésitez pas à nous contacter.