Publication my SIH magazine :
Cap sur « Ma Santé 2022 » avec VivaLity !

Afin de répondre aux différents besoins concernant votre transformation numérique, le Groupe CEGI participe au programme ESMS Numérique et travaille au référencement Ségur de sa solution.

 

Le Groupe CEGI & le Ségur du Numérique en Santé

Le secteur de la Santé est en pleine transformation numérique. Sur les principes définis par la feuille de route « Ma santé 2022 », le Ségur du Numérique en Santé vise à instaurer un cadre d’interopérabilité avec les services et référentiels socles, tels que le DMP, l’INS ou encore la Messagerie Sécurisée de Santé. Le secteur Médico-Social est particulièrement concerné, avec un accompagnement financier et institutionnel sans précédent. Plus de 600 millions d’euros ont été provisionnés au titre d’une acquisition ou d’une mise en conformité du Dossier de l’Usager Informatisé.

En sa qualité d’acteur historique, le Groupe CEGI contribue activement à cette modernisation et participe notamment aux réflexions avec les instances. Notre ambition commune : celle de faire graviter les dispositifs autour de l’usager et de fluidifier leurs parcours.

Pour marquer une rupture et éclairer cette nouvelle perspective, le Groupe CEGI a décidé de donner un nom unique au Dossier de l’Usager Informatisé : VivaLity. Son ergonomie moderne, pensée autour des usages, a été imaginée pour une utilisation au quotidien par les professionnels et par les usagers eux-mêmes.

 

 

VivaLity : des usages personnalisés pour chaque professionnel

L’accompagnement d’un usager fait intervenir de nombreux acteurs, chacun sur son domaine de compétences et avec sa propre sensibilité. Chacune de leurs contributions construit ainsi le parcours de l’usager. Pour mieux illustrer cette dynamique dans laquelle s’inscrit VivaLity, accordons-nous plusieurs illustrations.

Dans VivaLity, un professionnel définira le projet personnalisé de l’usager en partenariat avec sa famille et l’équipe de prise en charge. Ce projet alimentera automatiquement le DMP de l’usager, projet autour duquel le professionnel construira un planning d’activité en adéquation avec les progrès envisagés. Ou autre exemple, un médecin pourra prescrire à l’usager, des soins en lien avec une base médicamenteuse. Le personnel soignant, après dispensation, indiquera ses remarques le cas échéant. En parallèle, l’usager ou sa famille consultera les activités passées ou à venir et interagira avec l’équipe de prise en charge. Cette transparence autour de son parcours auprès de l’usager lui-même et de sa famille participe, là aussi, à une plus grande qualité d’accompagnement.

D’autres usages sont à l’œuvre dans Vivality, d’autant plus que ses principes s’adressent aussi bien aux établissements du secteur du handicap, que de celui des personnes âgées, avec leurs spécificités propres.

 

 

Le cas de la Fondation OPTEO

Le Groupe CEGI accompagne la Fondation OPTEO dans le déploiement de son Dossier Unique de l’Usager, afin de répondre aux besoins des professionnels des établissements et services de la Fondation. « Nous avons mis en place une approche transversale, en mode projet, qui concerne tous nos établissements avec 10 fiches Actions. Parmi ces actions, on retrouve le déploiement du Dossier Unique de l’Usager. », explique Sophie Raymond, Directrice Générale de la Fondation OPTEO.

Pour la Fondation, il est indispensable que le logiciel soit ergonomique et adapté aux professionnels terrains. Des remontées sont régulièrement réalisées dans le but d’apporter les améliorations souhaitées. Valérie Delcausse, Responsable du Système Informatique au siège de la Fondation OPTEO, explique : « CEGI fait ensuite évoluer la solution et propose un logiciel modulable qui s’adapte aux contraintes de chaque établissement et de chaque métier ».

Un partenariat a été mis en place entre la Fondation OPTEO et le Groupe CEGI afin de répondre à des appels à projet et d’obtenir différents financements, comme celui de l’ARS Occitanie s’élevant à 300 000 euros. Grâce à cet apport, la Fondation pourra faire évoluer la solution existante parmi 30 de ses établissements et services.

 

Retrouvez notre article dans la dernière édition du magazine « my SIH » (p. 29)

 

 

Publication my SIH magazine

Pour toute question, tout projet, n’hésitez pas à nous contacter.